Abeilles sauvages

Sur l’exploitation du lycée Jean Monnet, les élèves et étudiants des filières « Aménagement » capturent des abeilles sauvages sur les fleurs qu’elles butinent. Les insectes et les fleurs sont ensuite déterminés. L’INRA d’Avignon valide dans un deuxième temps les noms d’espèces des abeilles sauvages. Les fleurs sont scannées pour élaborer des fiches de reconnaissances des différentes essences présentes sur les différents milieux étudiés (prairies permanentes, prairies temporaires, milieux forestiers, haies, fossés, …).

                                                                                                                                                                                                                      Photographie : F. Leprince

Certaines abeilles utilisent les tiges à moelle (ici un framboisier) pour y creuser leur nid …